1998

Il fait un temps de loup rouge

Intervention extérieure sur dix jours (incluant un texte de fiction) et participation du public, symposium Proximités—Abri pour un temps incertain organisé par le centre d’artistes le Grave (Groupement des arts visuels de Victoriaville); commissaire : Catherine Gagné (catalogue)

Situé au sein d’une région pionnière en matière de récupération et de recyclage, le Grave souhaitait explorer l’idée d’assurer la survie d’une oeuvre artistique en la recyclant. En tant qu’artistes participantEs, nous avions reçu le défi d’intégrer dans notre intervention une oeuvre d’unE autre artiste. Le thème d’«abri» avait été choisi en référence au statut précaire de l’objet d’art et, par extension, à celui de l’artiste. Le symposium Proximités – Abri pour un temps incertain a présenté dix interventions dispersées sur des sites extérieurs de Victoriaville, des conférences et des débats autour de cette problématique du recyclage artistique.