2004-2012

L’Arbre des dollars solidaires

Oeuvre sociale, en collaboration avec le Collectif pour un Québec sans pauvreté et avec divers groupes communautaires (un peu partout au Québec)

Changer notre regard sur la pauvreté... dans le portefeuille

En 2004, le Collectif pour un Québec sans pauvreté eut recours encore une fois à un moyen artistique pour frapper l’imaginaire et adopta l’idée astucieuse d’émettre des Dollars solidaires – l’argent étant très souvent au coeur de ses revendications. Ces dollars prendraient le format et le modèle d’un véritable dollar papier qui pourrait être conservé dans les portefeuilles des personnes acquéreuses. Cette initiative originale permettait à la fois d’assurer une base de financement populaire au Collectif – celui-ci ne recevant aucune subvention gouvernementale, il devait compter sur l’appui de personnes et d’organisations qui partageaient ses objectifs. Mais également d’opérer un travail de sensibilisation en interrogeant notre rapport à l’argent.

Il était possible s’acquérir un Dollar solidaire en échange d’un montant d’«un dollar ou plus» laissé à la discrétion des personnes. À titre de repère pour le «ou plus» de ce montant, il était suggéré d’évaluer l’équivalent pour un revenu donné de ce que serait «un dollar» pour une personne en situation de pauvreté. Autrement dit, si une personne qui a un revenu de 534$ par mois est prête à verser un dollar, combien cela vaut-il sur mon revenu à moi?

Introduisant un espace de résistance, le Dollar solidaire venait faire un petit boulot subversif dans l’endroit sacro-saint de notre univers économique: le portefeuille. Une fois placé là, la personne détentrice retombait constamment dessus, se faisant rappeler quotidiennement que construire une société sans pauvreté et riche de tout son monde suppose de changer notre regard sur la pauvreté et de changer les règles du système qui la causent au lieu d’accabler les personnes qui la vivent et qui sont les premières à agir pour s’en sortir.